fbpx

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’artwork et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

Après un premier cursus à l’école Estienne, Laura Vandaële a poursuivi sa formation en alternance au Campus Fonderie de l’picture. Un parcours qui l’a conduit chez MAKAO, société qui produit et conçoit des packagings pour le marché du luxe (vins et spiritueux, cosmétique, confiserie chocolaterie). L’an passé nous avions retenus son projet de diplômes dans notre sélection annuelle. Ce dernier traitait de l’interprétation graphique des sens comme l’odorat et le goût à travers une projection expérientielle dans un restaurant fictif. La jeune designer nous racontes les étapes accomplis depuis.

Une query de goût – Diplômes de Laura Vandaële au Campus Fonderie de L’Picture.

Suivre Laura Vandaële :

Pouvez-vous nous raconter votre parcours depuis l’obtention du diplôme ?

L’obtention de mon diplôme était pour moi un level clef vital avant de clôturer de manière définitive mon parcours scolaire. La préparation du Grasp étant très prenante, suite à la validation de celui-ci j’ai pu m’investir pleinement de manière professionnelle en tant que designer. Travailler au sein de l’entreprise Makao me donne l’opportunité de travailler sur de très beaux projets, principalement pour des chocolatiers. Allant du design d’une tablette en chocolat à de la conception d’un packaging à travers son quantity et son graphisme ; ou encore la création d’une charte graphique.

Le projet qui m’a particulièrement plu au cours de cette année est la réalisation du Calendrier de l’avent 2019 pour le chocolatier Vincent Guerlais. Un travail de design réalisé en duo avec mon collègue Grégoire Chrétien sur la thématique du movie « Inception ». Nous avons réfléchi à la disposition et à l’agencement des 24 circumstances, divisées en deux events pour reconstituer une ville. Les boites s’imbriquent parfaitement lorsque le calendrier est fermé ce qui préserve la shock jusqu’à l’ouverture de celui-ci. Grégoire a par la suite réalisé la partie maquette dans l’atelier de l’entreprise, puis je me suis chargée de la partie graphique des différentes face d’immeuble, dans un esprit Artwork déco. Nous avons eu le plaisir de voir ce projet présenté pour la première fois lors du rendez-vous worldwide des chocolatiers et pâtissiers au Salon du Chocolat de Paris.

Pourquoi aviez-vous choisi ces études, remark êtes-vous arrivé au Campus Fonderie de l’picture ?

J’ai commencé mes études en design de produit au lycée la Grande Tourrache à Toulon après une année de mise à niveau en arts appliqués. Au cours de ma deuxième année de BTS, j’ai eu l’event de réaliser un stage au sein de l’entreprise Maesa, spécialisée dans le packaging en parfumerie et cosmétique qui m’a passionné. J’ai naturellement poursuivi une année d’alternance dans cette même entreprise en me dirigeant vers la licence Design packaging et objet graphique à Estienne. Ce domaine me plaît particulièrement, automobile il lie à la fois design produit et design graphique. À travers le Grasp, Le Campus Fonderie de l’Picture me proposait la combinaison parfaite entre le développement de mes compétences en graphisme, la préparation d’un diplôme et l’acquisition d’expérience professionnelle. 

Remark avez-vous vécu votre passage de l’école à l’insertion professionnelle ?

Grâce à l’alternance, mon insertion professionnelle s’est bien déroulée. La société Makao, dans laquelle j’ai effectué mes deux années de Grasp a determine de me faire confiance en me proposant un poste au sein de l’entreprise en tant que designer packaging et graphique.

Souhaitez-vous continuer des recherches autour de votre projet de diplômes ?

Les différentes phases de recherches expérimentales pour mon projet de diplômes m’ont permis de constituer un ensemble d’éléments graphiques, tels que des brush Illustrator, que j’utilise encore actuellement à travers mon travail et que je tends à développer. J’aimerais également me pencher de nouveau sur le rapport entre la mise en scène d’un repas et le design. Dans l’idéal, je souhaiterais réaliser un projet personnel sur l’artwork de la desk. Pourquoi pas le travailler de manière collaborative avec une école, pour un projet de diplôme par exemple ou dans un atelier.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Je m’épanouis actuellement dans ce milieu, c’est pourquoi je souhaite continuer à améliorer mes compétences dans le design, autant en packaging, qu’en graphisme. Dans quelques années, lorsque j’aurais acquis plus d’expérience professionnelle, j’aimerais si potential intervenir dans des écoles de design pour réaliser des Workshop auprès des élèves. Et, pourquoi pas, par la suite, devenir professeur dans ce milieu.

This content material was initially revealed here.

close

Join our fast growing Moroccan Moms Community

Categories: Decor

0 Comments

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published.