fbpx

Taroudant, une ville de savoirs

Au Maroc, la ville de Taroudant possède une forte identité culturelle. Le fashion architectural invite à voyager à travers les époques. En effet, l’histoire est seen dans cette ville du Sud marocain. Or,  les architectes Saad El Kabbaj, Driss Kettani et Mohamed Amine Siana ont su réinterpréter ce patrimoine dans la Faculté Polydisciplinaire de la ville. Cette dernière montre un Maroc tourné vers l’avenir où les études proposées sont autant qualitatives que les lieux dans lesquels elles sont dispensées. De plus, l’environnement prend une place prépondérante dans le projet. La lumière vient effectivement sublimer la couleur ocre choisie pour habiller les différents bâtiments.

De surcroît, la faculté est organisée autour d’un riad central sur l’axe nord-sud dont la limite nord est un jardin d’arganiers, donnant à l’utilisateur une vue magnifique sur les montagnes de l’Atlas. En somme, cette université est bien représentative des savoirs et de la tradition marocaine. Cette façon pensée évite tous clichés et se concentre uniquement sur le contexte en tant qu’essence du projet.

Une université bien pensée

L’ensemble universitaire est composé de onze blocs bien distincts. Les salles de classe, les laboratoires et les salles de lecture se trouvent principalement dans les plus grands bâtiments, qui s’ouvrent ensuite sur des cours. Les différentes entités sont déployées autour du riad tout en tenant compte du besoin de proximité, d’orientation et de vues. Tous les trafics ont été pris en compte dans la conception des espaces. En effet, par le biais de passerelles à différents niveaux, les passages sont fluidifiés et hiérarchisés. Ainsi, tout déplacement se fait aisément dans cette université répandue sur plus de 20 000 m².

De surcroît, l’ajout de plusieurs hauteurs permet de varier les factors de vues et les horizons. Si cette université est proche de la nature, elle le fait sentir en s’ouvrant à elle le plus attainable, montrant ce que le Maroc a à offrir.

Un fashion assumé

L’structure de l’université est composée de « blocs », ce qui s’inscrit dans une massivité de formes. Mais le choix est délibéré, le fashion assumé. Les façades ne possèdent pas de fioritures et la seule ornementation se crée par le soleil rasant, créant ombres et silhouettes. Les espaces ouverts sur l’extérieur contrastent avec les bâtiments parfois austères. Pourtant, le fashion linéaire et épuré vient accentuer tout le sérieux du lieu.

Nul besoin d’en faire trop, il suffit de prendre en compte l’histoire, le patrimoine et de l’utiliser intelligemment. Grâce à ces formes de réinterprétations du passé, les architectes ont su montrer la voie du futur. Le projet est fort de sens pour un Maroc toujours plus porté sur l’avenir.

This content material was initially revealed here.

close

Join our fast growing Moroccan Moms Community

Categories: Decor

0 Comments

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published.