fbpx

A 9 ans, Nevaeh Woods a déjà attiré l’consideration de la marque Mattel qui fabrique les poupées Barbie. Remark? Grâce à sa création de vêtements de poupées faits avec des matériaux comme des rubans et des chaussettes trouvéeschezelle

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

« Il y a des enfants qui s’amusent avec des jouets et d’autres qui les fabriquent ».

Cette phrase pourrait évoquer le travail infantile auquel ont eu recours des usines chinoises pour fournir en jouets des marques américaines comme Mattel ou Disney.

Ce n’est toutefois pas avec ce sens que je l’utilise ici. Nevaeh Woods, âgée de 9 ans début 2020, n’est pas une de ces tristes victimes du travail childish. Au contraire, concevoir des poupées est pour elle une véritable ardour.

Plus précisément, elle créée les vêtements de ces poupées. Remark? En utilisant des ciseaux pour couper des chaussettes, rubans et autres tissus usagés qu’elle trouve chez elle.

Dans cet exercice, la petite fille peut compter sur le soutien indéfectible de sa maman Sha’kvia Woods. C’est en postant les photographs des créations de sa fille sur Fb que tout a commencé.

Publiée par Sha’Kvia Lashon sur Vendredi 7 février 2020

Des vêtements pour poupées repérés par Mattel

Ses amies lui ont recommandé de rendre ces photographs publiques. Et lorsqu’elles furent publiques, elles devinrent virales. Si virales qu’elles attirèrent l’consideration de Mattel, qui produit les fameuses poupées Barbie.  La célèbre marque américaine, pour montrer son intérêt pour le travail de Nevaeh Woods lui a ensuite envoyé un présent. Il s’agissait là d’un lot de poupées Barbie. Mattel invitait ainsi la jeune fille à créer des vêtements pour elles.

Remark cette collaboration évoluera-t-elle? Pour l’on the spot, la jeune fille ne le sait pas. De toutes les façons, elle ne souhaite pas s’arrêter là. En grandissant, elle espère que ses créations de vêtements et les modèles les portant grandiront aussi. Son premier rêve, en effet, est de devenir designer de mode. Avec cet intérêt et cet exercice précoce de sa ardour, son avenir apparaît tout tracé. Ces derniers temps, on salue souvent l’significance d’avoir des poupées noires dans la building identitaire des jeunes filles noires. Espérons que cette confiance en elles sera d’autant plus renforcée grâce à Nevaeh Woods, celle qui accomplit ses rêves en confectionnant les vêtements de ces poupées.  Elle a à cet effet créé sa propre entreprise, @SashaSewAmazing.

This content material was initially printed here.

close

Join our fast growing Moroccan Moms Community

Categories: Decor

0 Comments

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published.